LES ARTISTES

4 au 24 avril 2022

Résidence de création et production dans le cadre de son exposition personnelle « Soupe Primordiale » au centre d’art et de recherche Bétonsalon à Paris, du 20 mai au 23 juillet 2022.

« Tiphaine Calmettes (Ivry-sur-Seine, 1988) vit et travaille à Paris. Évolutives, ses sculptures et ses installations créent de nouveaux modes de coexistence entre des éléments a priori distincts. Incluant du béton, de la terre, de la mousse et du lichen, mais aussi des empreintes de plantes, d’animaux et de parties de corps, ses œuvres activent les récits qui informent notre rapport au monde. Elles ont été montrées notamment à La Panacée MOCO (Montpellier), à la Zoo galerie (Nantes), au CAC La Traverse (Alfortville), au Kunstwerk Carlshütte (Büdelsdorf, Allemagne), à l’École normale supérieure de Lyon, avec la Biennale de Lyon 2019. En 2020, elle expose au Centre Céramique contemporaine La Borne (Henrichemont), au Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Beaumont-du-Lac) ; elle est également en résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers. »

Avec la collaboration de Francis Ruggirello et Héloïse Touraille
septembre et octobre 2022

Résidence de création et production dans le cadre de l’exposition « La Rage » avec Nicolas Daubannes, à Vidéochroniques à Marseille, du 5 novembre 2021 au 8 janvier 2022.

«Empruntée à l’univers de la route que l’artiste a fréquenté pendant de nombreuses années, l’œuvre de Frédéric Vaësen se déploie, depuis le milieu des années 1990, sous de multiples formes, de la vidéo à la photographie, de la peinture à l’installation sans oublier une dimension performative. Centré autour des questions de l’intimité, des marginalités urbaines et identitaires, cet activisme du vagabondage, mené d’abord avec différents convois (roulotte, caravane), en dialogue avec le mode de vie alternatif du cirque, se réactive aujourd’hui dans différents usages du détournement de documents, d’objets et d’archives, croisant références artistiques et imaginaires populaires, détails abstraits et langage commun, images subliminale et libido affichée, avec une apparente légèreté citationnelle et grande économie de moyens. […]»

Sur l’invitation de Catherine Melin
 
mars – juillet 2021

Résidence de création et production dans le cadre de son exposition monographique « Nuits Blanches et jours laiteux » au centre d’art le Bel Ordinaire, à Pau, du 22 septembre 2021 au 22 janvier 2022.

«Claire Dantzer développe une pratique pluridisciplinaire alliant installations, sculptures et dessins au travers desquels elle engage un rapport de formes où s’opère un glissement, une dérive, une altercation.

Les dialogues qu’elle instaure entre les signes, les images et les matériaux viennent interroger le corps dans ses acceptions à la fois charnel, intime et social, et dans l’impact physique et psychologique de la matière sur celui-ci.»

Avec la collaboration d’À Plomb’
juin 2020 et mai 2021

Résidence de recherche et de création pour le spectacle Tom’s Songs.

Alexandra Satger – Chant
Romain Morello – Trombone
Renaud Matchoulian – Guitare
Julien Tribout – Scie musicale, ambiances sonores et lumières vivantes

«Une voix de femme s’empare des chansons de Tom Waits, poétiques, irrévérencieuses, charnues, arides, grotesques et sublimes…»

 
janvier – juillet 2021

La chorale Les Vallonés a séjournée dans les espaces de Pillard durant 7 mois à raison d’une journée par semaine.

« L’association Les Vallonés a été créée en octobre 1999 au Vallon des Auffes par Brigitte Fabre et les membres du « Petit Choeur du Vallon », décidés à donner à leur ensemble vocal né en 1990 une structure juridique. L’association les Vallonés a pour objet le développement d’ateliers de chant choral, l’organisation et la diffusion de concerts, la création d’événements visant à fédérer les pratiques musicales collectives amateurs. »

 

Les 8 Pillards

Usine Pillard
15, rue des Frères Cubeddu – 13014 Marseille

M2 National ▴ T3 Arenc
Bus 89 – 31 – 32 – 33 – 34 – 72
Parking accessible sur place